Innovatech publiait récemment un chouette article sur l’une des entreprises que nous avons accompagné. Notre mission était de repenser le modèle organisationnel pour plus d’innovation participative.

Cet article retrace sous la forme d’un témoignage les étapes et les résultats. Depuis notre première rencontre avec les employés en 2015 à aujourd’hui …

Après 2 ans d’efforts, la sauce est en train de prendre chez Cosucra qui occupe 250 employés et ouvriers : « bientôt, je ne prendrai plus de décision seul». Jacques Crahay

A découvrir sur le site d’innovatech : http://www.innovatech.be/organisations-reorganiser-travail-industrie-crahay/

D’autres témoignages de cette initiative inspirante:

Cosucra : Quand une entreprise se réinvente collectivement

 

Forum : Reinventing Organizations

 

 

 


Dans le cadre de la formation continue des managers de chez Paul Wurth, nous organisons un cycle de conférences.

Ce cycle a pour ambition de donner la possibilité aux managers de s’inspirer sur d’autres pratiques et de s’ouvrir à de nouvelles visions managériales.

Nous avons ouvert ce cycle en invitant  Hervé FILLEUL. Animateur National Innovation Matériel. SNCF-DIRECTION MATÉRIEL 

Lors de la première partie de la rencontre, Hervé a expliqué le fonctionnement de l’innovation participative à la SNCF. L’occasion pour les managers de chez PW d’échanger sur les bonnes pratiques et de s’inspirer d’initiatives porteuses !

Durant la seconde partie, nous avons animé un atelier sur la réalisation de plans d’action (collectif et individuels) pour que l’innovation participative s’accélère chez Paul Wurth.

D’autres conférences vont compléter cette première rencontre afin de donner aux participants des points de vue variés, des conseils pratiques pour dynamiser leur politique d’innovation.


Formation le 2-3-4 octobre 2017 

à destination des Directeurs des Ressources Humaines, des Responsables RH, des HR Business Partners, des Chefs d’entreprise qui relèvent au quotidien des défis RH ainsi qu’à toutes les personnes concernées par cette préoccupation très actuelle.

La diversité en entreprise, c’est …

L’intergénérationnel, la diversité culturelle, la condition physique, la diversité des diplômes, la diversité des apprentissages, la diversité des métiers, la diversité des compétences, la diversité des clients, la diversité de l’environnement de travail, les convictions religieuses, la mixité homme-femme, ….


Un programme sur 3 ans

Pro Infirmis s’engage pour que les personnes en situation de handicap puissent participer sans restriction à la vie sociale. Elle combat les tendances visant à les désavantager et à les exclure. Elle encourage la solidarité entre personnes handicapées et non handicapées.

Depuis quelque mois, sous l’impulsion de son Directeur cantonal Richard Kolzer, toute l’équipe participe à la modélisation d’une nouvelle structure organisationnelle.

Pro Infirmis souhaite modifier son modèle et créer un environnement qui favorise la prise d’initiative, l’autonomie des employés, le bien-être et qui améliore la productivité.

Ils ont fait appel à ID Solution pour les accompagner dans cette aventure via un programme sur 3 ans.

2 étapes pour une construction participative du nouveau modèle

1ère ETAPE : 

Nous avons commencé par former les équipes à l’approche neurocognitive et à la neurocréativité. L’objectif est de permettre à chacun d’acquérir une grille de lecture des comportements, des outils pour mieux gérer son stress et mieux comprendre les différentes personnalités présentes au sein d’une équipe.

Cette formation a été complétée par la réalisation de test de personnalité et d’un mini coaching individuel pour que chacun apprenne à mieux se connaitre, à décrypter son fonctionnement, mais également retrouve les clés d’une motivation intrinsèque.

2ème ETAPE :

La deuxième étape a été réalisée avec l’ensemble du personnel. Après une séance d’information et un moment d’échange sur les enjeux et objectifs de la démarche, plusieurs groupes de travail ont été formés.  Leur mission : lancer le travail collaboratif sur plusieurs chantiers essentiels à la construction de ce nouveau modèle organisationnel.

Les groupes se sont constitués grâce à une technique empruntée à la sociocratie : l’élection sans candidat.

Quatre groupes de travail sont en marche :

  1. Groupe : « Mode organisationnel et structure fonctionnelle ». Ce groupe se charge de réfléchir à la meilleure façon de réorganiser le fonctionnement interne de Pro Infirmis.
  2. Groupe : « Réflexion sur les nouvelles prestations à destination de leurs clients ». Ce groupe se lance à la recherche de nouvelles pistes et opportunités pour Pro Infirmis.
  3. Groupe : « Manifestation et event auprès de leurs différentes cibles ».Ce groupe est chargé d’innover et de proposer des façons originales et percutantes de toucher les différents publics cibles de Pro Infirmis.
  4. Groupe : « Ambassadeurs ». Ce groupe d’ambassadeurs est chargé de communiquer sur l’ensemble de la démarche, de garantir une bonne diffusion des informations liées à la nouvelle organisation. Ce sont des référents, mais aussi des reporters qui vont expliquer ce qui se passe dans les différents groupes.

Cette semaine chez Pro Infirmis

Cette semaine, nous avons travaillé avec l’ensemble du personnel sur la raison d’être de l’organisation et sur les valeurs qui vont guider les comportements de chacun.

Nous avons également accompagné le groupe : « Mode organisationnel » afin de décrypter avec eux les fondements théoriques des organisations motivationnelles via une redécouverte d’études scientifiques, mais également via des exemples de bonnes pratiques d’organisation de diverses secteurs qui ont, comme Pro Infirmis, décidé de miser l’humain!

L’enthousiasme des différentes parties-prenantes a été un moteur pendant ces différentes journées ! Des changements se font déjà ressentir. Tous sont ravis du voyage qu’ils réalisent collectivement pour réinventer leur fonctionnement.


De nombreuses études scientifiques ont mis en évidence que l’environnement de travail joue un rôle significatif sur notre état d’esprit et notre créativité. Ces études ont montré qu’un environnement qui crée des émotions et affects positifs, qui réduit l’anxiété et le stress, qui inspire, permet d’éveiller notre curiosité, d’augmenter notre motivation intrinsèque, de stimuler notre créativité.
En d’autres termes, l’environnement physique agit comme un catalyseur sur notre créativité ! 

Un lieu physique, un atelier, des « creative room » où développer ensemble les idées sans danger …

Créer un espace physique dans lequel on travaille et fait preuve de créativité n’est pas nouveau. Depuis la Renaissance, les peintres, écrivains, photographes, scientifiques etc. ont créé des espaces créatifs: studio, atelier, bureau, laboratoire… environnements privés dans lesquels développer des idées sans « danger ».

Aujourd’hui, il s’agit davantage de mobiliser l’intelligence collective que de restreindre la recherche d’idées ou la résolution de problème aux experts, afin de se nourrir les uns les autres et de faire polliniser les idées.

Creative room : chez Google, IDEO,… mais aussi dans nos villes et entreprises wallonnes !

creative roomNombreuses sont les sociétés dans l’univers du web et du numérique à avoir créer ce type d’environnement, issues de la start-up où le mode « maison » est privilégié. Google est sans conteste la plus connue et pionnière en matière d’aménagement de creative room en recréant notamment des univers décalés (jungle, montagne, plage etc.).

De plus en plus d’entreprises de tous secteurs se lancent dans cette démarche. On voit également se multiplier dans les villes des espaces de co-working des espaces créatifs, qui favorisent l’émergence d’idées, la co-création, des collaborations inattendues. Ceci, à la fois par leur design et les évènements organisés auprès d’une population aux métiers très différents.

Créer des espaces créatifs ne s’improvise pas…

La configuration de l’espace créatif, son usage, son aménagement, le mobilier, les matériaux, les couleurs des murs/sols, la lumière naturelle et artificielle, la vue, les plantes, les stimuli, les outils etc. sont autant d’éléments qui ont été analysés et dont les scientifiques ont mesuré et mesurent encore l’impact sur notre cerveau et notre créativité.

Repenser les espaces pour libérer les énergies, stimuler et développer la créativité, créer des lieux inspirants, favorisant l’échange et la co-construction ne s’improvise pas. C’est pourquoi nous avons accompagné plusieurs de nos clients afin de définir avec eux quels lieux dédier à la créativité, pourquoi et comment aménager ces espaces créatifs.

Chez ID Solution, c’est Fanny Godard qui s’est spécialisée dans ce domaine. Elle a acquis une expérience internationale à Amsterdam, Luxembourg, …. 
Creative room

Creative room by ID Solution

Agissant comme un totem au centre des entreprises, ces « Creative room » invitent à plus de créativité au quotidien selon l’expérience de Vesuvius qui nous fait part de ses impressions suite à notre intervention : « Thinking et Brainstorming room » au Centre R&D de Vesuvius