De nombreuses études scientifiques ont mis en évidence que l’environnement de travail joue un rôle significatif sur notre état d’esprit et notre créativité. Ces études ont montré qu’un environnement qui crée des émotions et affects positifs, qui réduit l’anxiété et le stress, qui inspire, permet d’éveiller notre curiosité, d’augmenter notre motivation intrinsèque, de stimuler notre créativité.
En d’autres termes, l’environnement physique agit comme un catalyseur sur notre créativité ! 

Un lieu physique, un atelier, des « creative room » où développer ensemble les idées sans danger …

Créer un espace physique dans lequel on travaille et fait preuve de créativité n’est pas nouveau. Depuis la Renaissance, les peintres, écrivains, photographes, scientifiques etc. ont créé des espaces créatifs: studio, atelier, bureau, laboratoire… environnements privés dans lesquels développer des idées sans « danger ».

Aujourd’hui, il s’agit davantage de mobiliser l’intelligence collective que de restreindre la recherche d’idées ou la résolution de problème aux experts, afin de se nourrir les uns les autres et de faire polliniser les idées.

Creative room : chez Google, IDEO,… mais aussi dans nos villes et entreprises wallonnes !

creative roomNombreuses sont les sociétés dans l’univers du web et du numérique à avoir créer ce type d’environnement, issues de la start-up où le mode « maison » est privilégié. Google est sans conteste la plus connue et pionnière en matière d’aménagement de creative room en recréant notamment des univers décalés (jungle, montagne, plage etc.).

De plus en plus d’entreprises de tous secteurs se lancent dans cette démarche. On voit également se multiplier dans les villes des espaces de co-working des espaces créatifs, qui favorisent l’émergence d’idées, la co-création, des collaborations inattendues. Ceci, à la fois par leur design et les évènements organisés auprès d’une population aux métiers très différents.

Créer des espaces créatifs ne s’improvise pas…

La configuration de l’espace créatif, son usage, son aménagement, le mobilier, les matériaux, les couleurs des murs/sols, la lumière naturelle et artificielle, la vue, les plantes, les stimuli, les outils etc. sont autant d’éléments qui ont été analysés et dont les scientifiques ont mesuré et mesurent encore l’impact sur notre cerveau et notre créativité.

Repenser les espaces pour libérer les énergies, stimuler et développer la créativité, créer des lieux inspirants, favorisant l’échange et la co-construction ne s’improvise pas. C’est pourquoi nous avons accompagné plusieurs de nos clients afin de définir avec eux quels lieux dédier à la créativité, pourquoi et comment aménager ces espaces créatifs.

Chez ID Solution, c’est Fanny Godard qui s’est spécialisée dans ce domaine. Elle a acquis une expérience internationale à Amsterdam, Luxembourg, …. 
Creative room

Creative room by ID Solution

Agissant comme un totem au centre des entreprises, ces « Creative room » invitent à plus de créativité au quotidien selon l’expérience de Vesuvius qui nous fait part de ses impressions suite à notre intervention : « Thinking et Brainstorming room » au Centre R&D de Vesuvius


Est-il possible de faire de l’innovation  le quotidien de chacun de vos employés ?

On entend de plus en plus parler d’innovation managériale, d’entreprises libérées,… De nombreux livres s’intéressent à ces nouvelles pratiques et examinent des exemples d’entreprises qui ont réellement transformé leur conception des relations humaines au travail.

Eric Lardinois, notre spécialiste en innovation managériale, a sélectionné pour vous 5 livres à dévorer d’urgence :

(1) Reinventing Organizations

Frédéric Laloux, auteur du livre “Reinventing Organizations, nous propose une étude comparative extrêmement détaillée des structures fonctionnant de manière non hiérarchiques.

De ces modèles émergent de nouvelles formes de conception du management sous le signe de l’humanité et de la collaboration.

ReinventingOrganizationsSouvent regroupées sous l’appellation d’intelligence collective, ce type de structure bannit le paternalisme d’entreprise dont les hiérarchies multiples participent finalement a la déresponsabilisation des employés devenus simples techniciens du projet capitaliste.

Le réseau horizontal remplace la pyramide, la décentralisation s’avère plus efficiente que la centralisation, la coopération plus enrichissante que la compétition ; a travers cette étude nous comprenons progressivement l’importance d’un tel développement organisationnelle.

Cette évolution se base sur 3 principes:

– Absence de hiérarchie et auto-gouvernance: l’entreprise se décide ensemble sur des bases d’écoute, de respect et de conseil.

– Plénitude: pouvoir être soi au travail

– Raison d’être évolutionnelle: absence de stratégie programmée et généralisée au profit d’une évolution collective répondant a la raison d’être de l’entreprise.

Ce qui nous a vraiment plu : Frédéric Laloux propose une vision de l’organisation en lien avec l’évolution de la société. De nombreux exemples illustrent les apports théoriques et permettent de mieux comprendre le concept d’organisation innovante. Les modèles qu’il partage placent toujours l’Humain au centre des préoccupations.

(2) La fin du management

la fin du management

Hamel Gary, La fin du management. Inventer les règles de demain, Vuibert, Paris, 2008, Trad.

Dans ce livre, Gary Hamel, l’un des experts mondiaux du management remet en cause les principes mêmes du management actuel. Selon lui, la façon dont les entreprises sont dirigées aujourd’hui empêche de répondre aux exigences d’adaptabilité, d’agilité nécessaire dans un contexte mouvant.

Via l’analyse de sociétés pionnières en matière d’innovation managériale, il démontre la nécessité de réinventer un nouveau style de management et propose un processus d’innovation permanente pour remplacer les anciens dogmes.

Ce qui nous a vraiment plu : Gary Hamel ponctue les chapitres de questions motivantes qui nous poussent à entamer la réflexion. Si les analyses inspirent, son jeu de questionnement invite à l’action…

A méditer :

Comment insuffler à votre entreprise le sentiment d’une mission assez enthousiasmante pour justifier des contributions extraordinaires ? GH

D’autres questions motivantes … : Se questionner pour se réinventer 

(3) Ce qui compte vraiment

Dans ce livre, Gary Hamel propose d’appliquer cinq principes de management nécessaires aux organisations du futur.

ce qui compte vraiment

Hamel Gary, Ce qui compte vraiment. Les 5 défis pour l’entreprise. Eyrolles, Paris, 2012

Ce qui nous a vraiment plu :: Gary Hamel nous invite à rêver l’entreprise demain tout en structurant la démarche suivant 5 principes considérés comme des solutions indispensables pour «réhumaniser» les organisations et réinventer le sens du travail.

Ces 5 principes sont : Les valeurs organisationnelles – L’innovation continue – L’adaptabilité rapide – La passion – L’idéologie managériale.

Nous aussi nous pouvons rêver. Nous pouvons rêver d’entreprises dont le regard serait braqué sur l’avenir et qui se jetteraient sur la moindre occasion d’améliorer la condition humaine. Nous pouvons rêver d’entreprises où  d’intrépides contestataires l’emporteraient toujours sur les réactionnaires craintifs, où les tenants de l‘avenir seraient toujours mieux armés que les adeptes du passé. GH

(4) Re-work

Fried Jason et Heinemeir Hansson David, Re Work. Réussir autrement. Maxima, Paris, 2013

Fried Jason et Heinemeir Hansson David, Re Work. Réussir autrement. Maxima, Paris, 2013

Ce livre, Eric l’a choisi pour son côté décalé! En effet, REWORK bouscule tous les principes les plus communément admis sur la création, le développement et la gestion d’une entreprise… La déclaration universelle des droits des trentenaires à vivre autrement leur vie personnelle et leur conception du travail

Ce qui nous a vraiment plu: Les auteurs renverse tous les codes, nous obligent à nous questionner sur nos pratiques via des avis bien tranchés et des conseils un rien provocateur. On a adoré les illustrations qui renforcent la force de conviction du discours.

N’ouvrez pas ce livre si vous n’êtes pas prêts à entendre que :

  • planifier est inutile,
  • on n’apprend rien de ses erreurs,
  • travailler trop nuit au succès,
  • les réunions sont la mort des entreprises,
  •   etc.

(5) Diriger est un art

Le dernier livre du top 5 d’Eric est le livre de Max De Pree : Diriger est un art.

De Pree Max : Diriger est un art. Editions Rivage, 1990, PAris

De Pree Max : Diriger est un art. Editions Rivage, 1990, PAris

Selon Max de Pree, alors Président de Herman Miller, entreprise régulièrement distinguée comme l’une des sociétés américaines les mieux gérées et les plus innovantes, l’art d’être patron consiste à « libérer les gens pour qu’ils fassent ce qu’on attend d’eux de la manière la plus efficace et la plus humaine possible ».

Le patron est donc le « serviteur » de ses employés qui élimine les obstacles qui les empêchent de faire leur travail et leur donne l’occasion de s’épanouir pleinement.

Ce qui nous a vraiment plu : son côté humain et d’avant-garde


Vous souhaitez découvrir des exemples inspirants d’entreprises innovantes ?

C’est au Val Benoit que ça se passe… 

Conférence : « Créez une organisation motivationnelle, une fabrique d’innovation ! »

Eric Lardinois vous emmène à l’occasion de cette conférence à la rencontre d’entrepreneurs audacieux, de managers visionnaires qui ont bousculé les pratiques traditionnelles du management !

board-1273128_1280

Quelles sont les innovations organisationnelles mises en place dans ces entreprises au fonctionnement peu conventionnel ? Quelle est l’influence de ces pratiques sur la productivité, le bien-être, la créativité ? Comment transférer, s’inspirer de ces courants novateurs ?

Est-ce que l’innovation managériale permettra aux entreprises de répondre aux défis majeurs auxquels elles sont confrontées ?

Venez vous faire votre propre idée !

Infos pratiques :

Quand : le mercredi 1er février à 19h (visite du Val Benoit à 18h45)
: Au Val Benoit, Bâtiment du Génie Civil, Quai Banning 6 à 4000 Liège
PAF : 15 € TVAC par personne

Inscriptionswww.valbenoit.be téléchargement

Pour plus d’informations : +32 (0) 4 220.53.40 – info@valbenoit.be